Un reconfinement annoncé en France en Novembre
Un reconfinement annoncé en France en Novembre
le 02/07/2020 par Hélène DURAND
7 6 1 7459

La crise du covid 19 a déjà occasionné de graves conséquences économiques partout dans le monde mais le pire est-il à venir ?

Dernièrement, l'OMS a alerté la présence de dix millions de cas de contamination dans le monde et a confirmé que la pandémie continuait à s’accélérer. En Europe, plusieurs villes autour de l'Hexagone retrouvent des mesures de reconfinement : Gütersloh, Lisbonne, Mondragone et bientôt Leicester.

« Le cabinet de Macron nous a demandé de nous préparer à un reconfinement en octobre-novembre » indique une école de commerce ce jeudi

Une deuxième vague serait déjà prévue par l’état français qui a leur a demandé de préparer à nouveau des cours 100% à distance dès l’automne.

Un véritable désastre pour le recrutement

Si cette information venait à se confirmer dans les prochains jours, cela serait très préoccupant pour les emplois en France. En effet, de nombreuses entreprises s’apprêteraient à licencier massivement si cette nouvelle vague se propageait sur le territoire.

Le recrutement en banque & finance serait alors fortement impacté et les jeunes diplômés se retrouveraient dans une situation très délicate à la rentrée.

Airbus annonce la suppression de 15 000 emplois et ensuite ?

Malgré les aides très généreuses de l’état, Airbus profite de la crise pour dégraisser son entreprise avec plus de 15 000 emplois supprimés. L’hypothèse d’une deuxième vague a surement été prise en compte dans cette décision.

Et vous, pensez-vous qu’une deuxième vague nous attend ? Quelles conséquences pour les emplois et les marchés financiers ?

Article proposé par
6 commentaires
William ROUTIN
Merci Hélène pour l'information. Une deuxième vague serait sans doute mieux gérée par le gouvernement.
| Répondre - le 03/07/2020
Sébastien ROTULIER
Je comprends pourquoi Philippe a démissionné. Il doit avoir l'info de la deuxième vague et n'a pas envie de revivre cela, non?
| Répondre - le 03/07/2020
Jallila nawel Mohabeddine
Mon dieu ca fait peur tout cela
| Répondre - le 03/07/2020
Nathalie DANIEL
Effectivement, je comprends la démission du Premier Ministre.
Malheureusement, il va falloir se préparer car beaucoup de gens se laissent aller.
J'espère aussi qu'elle sera mieux gérée.
| Répondre - le 03/07/2020
Lynda MENDJEL
Pas évident pour les étudiants qui quitteront leurs postes afin d'opter pour une alternance, ils risquent de se retrouver sans rien.
Poste déjà quitté, une candidature d'alternance qui sera fortement retirée par l'entreprise accueillante (à cause des difficultés que ces dernières peuvent rencontrer et surtout concernant l'intégration de nouveaux profils) , et pas possibilité de se financer les études soi-même !
Nous espérons tous une meilleur gestion !
| Répondre - le 04/07/2020
JEREMY foucault
Un titre tapageur pour faire le buz, avec un article qui tire la ficelle d'une "possibilité non exclue" en véritable scoop ... Dommage de tomber dans ce genre de sensationnalisme.
Aucun reconfinement n'a été annoncé pour Novembre, tout comme la possibilité d'un reconfinement futur ne peut être exclue...
| Répondre - le 06/07/2020