Le métier de Consultante fonctionnelle by Maïmouna d’ADIF Consulting
Le métier de Consultante fonctionnelle by Maïmouna d’ADIF Consulting
le 17/11/2020 par ADIF Consulting
3 4 1 530
  1. Pouvez-vous vous présenter et quel est votre job ?

Bonjour, je m’appelle Maïmouna, j’ai rejoint ADIF Consulting en mars 2019 en tant que Consultante Fonctionnelle pour le réseau social « TRIBU », une plateforme d’échanges dédiée aux entrepreneurs.

Ma mission consiste à recueillir et analyser les besoins du client et de participer au déploiement de nouvelles fonctionnalités. Ce qui comprend la rédaction de cahiers de tests et de recettes permettant de contrôler la conformité de l’application par rapport aux besoins spécifiés par le client et d’assister le client durant toute la phase de déploiement en production.

Une fois les fonctionnalités en production, je suis également en charge de former et d’accompagner les utilisateurs dans la prise en main de l’outil, de créer et gérer les comptes utilisateurs, d’améliorer l’expérience utilisateur (UX), de suivre les indicateurs de performance de la plateforme, d’assurer la maintenance de l’application, de réceptionner et traiter les demandes d’incidents, et de contrôler la correction des bugs.

En clair, mon objectif est de m’assurer que l’application fonctionne correctement et réponde continuellement aux besoins du client et des utilisateurs.

C’est un métier multi-casquette qui jongle entre le Fonctionnel et la Technique, tout en étant à mi-chemin entre le digital et l’IT. Tout ce que j’aime !

 

  1. Pourquoi avoir choisi le statut d’auto entrepreneur ?

La soif de liberté et d'autonomie, l'envie d'entreprendre rapidement, m'ont tout naturellement poussé à choisir ce statut.

 

  1. Quels sont les avantages et les inconvénients de ce statut ?

C’est un statut qui permet de jouir d’une certaine liberté. Vous êtes votre « propre patron » et vous gagnez en autonomie. Vous choisissez vos missions en fonction de vos aspirations et de vos envies. C'est quand même plus chouette quand on aime ce qu'on fait !

C'est aussi moins de contraintes, vous gérez vos heures et votre planning.

Et votre vie personnelle est davantage prise en compte.

De plus, il faut avouer que comparer à certains statuts, il est très facile de devenir auto-entrepreneur, cela ne prend pas plus de 15 minutes. Et puis les démarches administratives sont simplifiées. Les charges sociales sont allégées (ACRE) et vous n’en payez pas si vous ne faites pas de chiffres d’affaires.

Le statut d’auto-entrepreneur est donc le statut idéal, qui permet de conjuguer travail et épanouissement personnel tout en permettant de se lancer rapidement dans le monde de l’entrepreneuriat.

Il faut tout de même y porter une attention particulière, car bien que ce statut soit très avantageux, il n’est pas sans conséquences. Il faut parfois, accepter de ne pas compter ses heures. Vous n’avez pas de congés payés, alors si vous ne travaillez pas vous n’êtes pas payé. Vous êtes votre « propre patron » certes, mais vous dépendez tout de même de vos clients et ne pouvez pas vous absenter quand vous voulez, ni prendre des vacances sans consulter le client au préalable. Il faut ainsi de temps à autre faire des concessions.

Un autre inconvénient est celui du chiffre d’affaires, il y a un plafond à ne pas dépasser au risque de se voir sortir du statut d’auto-entrepreneur. Quant à votre patrimoine personnel, celui-ci peut se voir menacé si vous êtes endetté. D’ailleurs, ne comptez pas trop sur les banques pour vous faire un prêt, ou encore sur les propriétaires pour vous louer un appartement (le statut d’auto-entrepreneur est considéré comme un profil à risques.). Mais loin de se décourager, cela risque d’être difficile, certainement, mais pas impossible.

En résumé, même si le statut d’auto-entrepreneur peut paraître inadapté dans certains cas, les avantages restent supérieurs aux inconvénients.

 

  1. Que pouvez-vous conseiller aux futurs consultants qui veulent se lancer ?

A vos marques, prêts, foncez ! Devenir auto-entrepreneur est très simple et rapide, cela se fait en ligne en 15 minutes chrono. Ce qui est toutefois inévitable, c’est de préparer votre projet en amont et surtout de bien vous renseigner avant de vous lancer. Le site de Bpifrance Création, de l’Urssaf, et de la CCI sont de véritables mines d’informations sans oublier les réseaux sociaux. Il serait dommage de passer à côté de tant d’informations clés qui peuvent vous être utile et vous faciliter dans votre quotidien (l’ACRE, l’option sur le prélèvement libératoire, la franchise de TVA, les différentes aides à votre disposition…).

Si besoin, n'hésitez pas à vous former avant de vous lancer. La CCI par exemple, propose la formation « 5 jours pour entreprendre ». Personnellement, bien qu’intéressante, je n’en ai pas eu besoin, Internet m'a beaucoup aidé, et puis j'ai pu bénéficier de précieux conseils et de retours d’expériences d’amis étant également auto-entrepreneur.

Cela va faire deux ans que je suis auto-entrepreneur et tout se passe relativement bien, et même hyper bien ! En partenariat avec ADIF Consulting, et très ravie de cette collaboration, je ne peux que vous inciter à nous rejoindre. ADIF Consulting, c’est une entreprise libérée avec une culture d’entreprise tournée vers l’humain et fondée autour de la bienveillance.

 

  1. Est-ce que le contexte actuel (COVID/ Télétravail) est un frein ou un accélérateur de ce type de statut et pourquoi ?

Malheureusement, je pense que le contexte actuel constitue un frein au développement de ce type de statut. C’est un fait indéniable, et ce, dans tout domaine confondu. Toutefois, certains secteurs semblent plus avantagés que d’autres. C’est le cas pour le domaine du tourisme, de l’hôtellerie ou encore de la restauration, durement touchés en cette période. D’autres par contre, tirent leur épingle du jeu, à savoir le secteur de la santé, de la technologie, ou encore de l’artisanat (nous l’avons vu, beaucoup de particuliers se sont mis à la confection de masques en tissu lavable pour faire face à la pénurie de masques). Et donc dans ce cas, le contexte COVID peut effectivement être à l’origine de lancement de nouvelles opportunités.

Quant à l’informatique, je ne pense pas que cela soit un frein non plus, bien au contraire, le passage au télétravail va amener les entreprises à revoir leur transformation numérique. Je commence déjà à voir les effets du COVID sur mon activité, celle-ci a considérablement cru par rapport à 2019.

 Je dirais dans ces conditions, qu’il peut être un frein tout comme une opportunité en fonction du secteur d’activité dans lequel on se trouve.

Article proposé par
4 commentaires
Rahma Waghrem
Bonjour,
Merci pour cet entretien avec un focus sur votre métier.
Savez-vous si ADIF Consulting a des postes ouverts au recrutement ?
Merci par avance pour votre retour,
Rahma Waghrem
| Répondre - le 18/11/2020
ADIF CONSULTING
Bonjour Rahma,
En effet, nous avons des postes en recrutement pour les métiers opérationnels au premier trimestre 2021. Envoyez moi votre Cv à drh@adifconsulting.com
Merci
Lisa
| Répondre - le 18/11/2020
Rahma Waghrem
ADIF CONSULTING : Bonjour Lisa,
Je vous viens de vous envoyer un email avec mon CV.
Merci à vous,

Rahma Waghrem
| Répondre - le 18/11/2020
Membre anonyme
Bonjour. Ceux qui désirent obtenir un prêt particulier pour subvenir à leurs besoins financiers, me contactent pour avoir plus d'infos.
pret591@gmail.com
| Répondre - le 07/12/2020