Découvrez l'interview exclusive de Marie Favier, Cheffe de mission à l’Audit interne de la Caisse d’Epargne Ile-de-France
Découvrez l'interview exclusive de Marie Favier, Cheffe de mission à l’Audit interne de la Caisse d’Epargne Ile-de-France
le 08/10/2020 par Caisse d'Epargne Ile-De-France
6 3 1 1271

1. Pourriez-vous vous présenter en quelques mots ?

Marie Favier, je suis cheffe de mission à l’Audit interne de la Caisse d’Epargne Ile-de-France. J’ai rejoint cette équipe il y a bientôt 4 ans après avoir travaillé pendant 3 ans au sein d’une Inspection Générale (LCL).

 

2. Pourriez-vous présenter la Caisse d'Epargne IDF ?

Acteur clé de l’économie locale, la Caisse d’Epargne Ile-de-France est une banque coopérative. En quelques chiffres, c’est environ 4 500 collaborateurs, 430 agences, 30 centres d’affaires et plus de 3 millions de clients.

 

3. Quelles formations avez-vous suivi ? Pourquoi avez-vous choisi cette orientation ?

Après un BAC S et une classe préparatoire, j’ai suivi des études de finances d’entreprise au sein d’une école de commerce car je souhaitais exercer le métier de chargée d’affaires entreprises et me spécialiser dans les opérations à effet de levier. Ma volonté était d’accompagner au mieux les entreprises locales dans leur croissance.

Finalement, je me suis orientée vers l’Audit interne car c’est un métier riche et varié qui permet de comprendre le fonctionnement général d’un établissement bancaire et ses enjeux ainsi que d’appréhender la maitrise des risques.

 

4. Comment avez-vous découvert l’audit ?

A l’issue de mon stage de fin d’études, plusieurs de mes collègues ayant eux-mêmes exercé au sein d’Inspections Générales, m’ont conseillée de débuter ma carrière professionnelle par cette expérience. L’IG est un tremplin qui permet de découvrir l’ensemble des métiers bancaires et de développer le sens de la rigueur et la capacité d’analyse et apprendre à prendre du recul.

 

5. Pourriez-vous m'expliquer votre métier au quotidien au sein de la Caisse d'Epargne IDF ? Les missions, challenges, votre environnement de travail ?

L’audit interne est une fonction réglementaire au sein des établissements financiers. L’objectif de cette fonction est d’identifier les risques à l’occasion de missions périodiques, d’évaluer leur niveau de maitrise à travers l’organisation, les procédures internes, etc. et d’accompagner l’entreprise dans la sécurisation des processus.

 

6. Quelles sont les compétences attendues d'un auditeur ?

Les compétences sont variées. Selon moi, les 3 qualités indispensables à l’exercice du métier d’auditeur sont la curiosité, l’adaptabilité, l’écoute bienveillante.

- La curiosité car chaque début de mission est une phase de découverte du sujet audité. Nous devons faire preuve d’ouverture d’esprit mais également d’écoute. La curiosité va de pair avec le sens critique requis pour ce poste.

- L’adaptabilité car chaque mission est différente. La phase d’assimilation est rapide et le capacité d’adaptation des auditeurs doit permettre de s’immerger et de comprendre en peu de temps tout type de métier et tout type de situation.

- L’écoute bienveillante, que ce soit avec les auditeurs ou bien les collaborateurs audités, est une qualité clé permettant de construire une relation de confiance et un environnement de travail assertif.

 

7. Peut-on dire que l'audit est un métier de demain ? A quels changements pensez-vous que ce secteur sera confronté ?

Tout à fait, l’audit est un métier de demain. Le durcissement et la multiplicité des exigences en matière de réglementation bancaire renforcent d’autant plus la position de l’audit interne au sein des établissements. Par ailleurs, la digitalisation, accélérée par la crise sanitaire, doit être évaluée par l’audit pour s’assurer du développement sécurisé des banques. Les mutations du secteur bancaire s’accompagnent de changements de méthodes de travail, notamment le développement de l’intelligence artificielle dans certaines analyses désormais exhaustives. A cet effet, l’Audit interne de la CEIDF a constitué une équipe DATA afin d’accompagner au mieux les auditeurs dans cette transition.

 

8. Quels conseils donneriez-vous à un étudiant souhaitant intégrer la Caisse d'Epargne IDF en tant qu’auditeur junior ?

D’être audacieux et d’oser postuler. L’audit est un environnement ouvert à des profils très différents. Il n’y a pas une seule voie pour arriver à l’audit et les équipes doivent être constituées d’une diversité de compétences pour assurer l’ensemble des missions.

La Caisse d'Epargne IDF recrute !

 

9. Pensez-vous que votre parcours a été un atout pour progresser en audit ?

La diversité des profils que je viens d’évoquer fait la force de notre métier. Chaque parcours est un atout car chaque auditeur dispose de compétences différentes. La richesse de l’audit et la réussite des missions reposent sur la complémentarité des profils et des parcours professionnels.

A titre personnel, au-delà de mon parcours, ma recherche d’amélioration continue et mon envie d’accompagner des auditeurs dans leurs travaux et le développement de leurs capacités m’ont permis d’évoluer vers le poste de chef de mission à l’audit interne de la CE IDF.

 

10. Quelles sont les principales différences entre un auditeur externe et interne ?

En tant qu’auditeur interne, je m’associe aux valeurs de l’entreprise. Mon objectif est également celui de l’ensemble des collaborateurs de la CE IDF, de contribuer au développement sécurisé et pérenne de l’entreprise.

Même si les méthodes de travail sont similaires, la conduite des missions, la profondeur des analyses, la polyvalence requise et l’accompagnement des audités peuvent différer.

 

11. Y a-t-il plus d'avantages dans l’audit interne ou externe ?

Ce sont deux métiers différents. N’ayant exercé qu’en audit interne, je trouve que ce métier permet de découvrir de nombreuses activités, pas uniquement bancaires et favorise la polyvalence des auditeurs. Le périmètre potentiel est plus restreint mais les sujets sont plus approfondis.

 

12. Quels sont les avantages en tant qu’auditeur au sein de la Caisse d'Epargne IDF ?

La CE IDF est un établissement à taille humaine. Cela permet aux auditeurs d’échanger avec des collaborateurs de différents niveaux hiérarchiques.

Au-delà de l’apport des missions d’audit et de l’enseignement tiré de la diversité des profils, l’Audit interne propose aux collaborateurs un accompagnement et des parcours personnalisés. La structure de l’audit interne, de par sa taille, permet à chacun d’être force de proposition sur des améliorations méthodologiques, de participer à des sujets de veille réglementaire et de dispenser des formations techniques sur des domaines d’expertises.

 

13. Un dernier mot pour la fin ?

L’audit interne est un métier exigeant mais passionnant. Cette fonction est très enrichissante et développe de nombreuses qualités professionnelles. Un passage dans cette fonction, que ce soit en début de carrière ou au cours de la vie professionnelle peut être un accélérateur de carrière.

Article proposé par
3 commentaires
Estée Azura KONGO
Très intéressant, merci.
| Répondre - le 21/12/2020
JULIARD Jean
Excellent!!!
| Répondre - le 28/01/2021
GERARD FATI
Bonjour,
J'avais déjà une vision de cette activité mais, je l'ai mieux cernée.
| Répondre - le 28/01/2021