Comment assurer une meilleure cohérence entre les plans d’actions et les objectifs ?
Comment assurer une meilleure cohérence entre les plans d’actions et les objectifs ?
le 04/10/2022 par Galaxy Conseil
0 0 0 262

La vie d’une entreprise est rythmée par la recherche permanente de performance et de rentabilité. Les dirigeants établissent une stratégie d’entreprise qui définit la voie à suivre. Celle-ci se décline en différents objectifs et par la suite en plan d’action à mettre en place afin de piloter son entreprise de manière performante. Les plans d’action tracent et balisent le chemin à suivre, ce sont en d’autres mots une déclinaison opérationnelle de la stratégie globale d’entreprise. Il est donc important pour les dirigeants de veiller à ce que ces plans d’action soient totalement alignés à la stratégie définie afin d’avoir un développement durable.

Quels sont dans ce contexte les moyens disponibles pour assurer une cohérence optimale entre objectifs et plan d’action ?

 

Le plan d’action comme déclinaison de la stratégie d’entreprise

Les entreprises sont confrontées à des environnements de plus en plus complexes et les dirigeants sont amenés à piloter plusieurs projets en même temps. En effet, une fois la stratégie définie par le top management, celle-ci est déclinée en différents objectifs à atteindre. Dans ce contexte, des projets peuvent être initiés et des plans d’action mis en œuvre afin d’atteindre ces objectifs. Le plan d’action est un outil simple et riche d’enseignement, il permet de prendre la pleine mesure du déploiement de la stratégie de l’entreprise. A partir d’un tableau de bord simple (mais complet) ou d’un outil informatique, le plan liste les tâches et les intervenants, les objectifs, les délais à respecter, le budget alloué, etc. Un suivi régulier et efficace de ce plan d’action est la clé de la réussite du déploiement stratégique d’une organisation. Que contient-il plus précisément ?

 

Contenu du plan d’action

Un plan d’action efficace doit réunir certaines informations indispensables :

  • L’objectif : l’objectif global doit être décliné en plusieurs sous-objectifs à atteindre. Ils doivent être clairement annoncés, explicites et mesurables. Par exemple, augmenter son chiffre d’affaires de x% à la place d’augmenter son chiffre d’affaires tout court.
  • Le responsable : il faut identifier la personne responsable de l’objectif. Elle sera la référente et coordonnatrice des tâches et activités au service de l’atteinte de l’objectif.
  • Le délai de réalisation : élément indispensable, le délai permet de mettre des jalons quant à l’avancement de la réalisation de l’objectif
  • L’indicateur de suivi : il permet de quantifier les résultats à atteindre et d’évaluer le niveau de performance obtenue par rapport aux objectifs
  • Le budget : l’attribution et la répartition du budget se font par sous-objectifs et par actions à réaliser. C’est une bonne manière d’évaluer la part financière de chaque action dans la stratégie globale.

Compléter de façon optimale un plan d’action est déterminant dans l’atteinte des objectifs, il doit dans ce sens être fait de façon collaborative avec l’implication de tous les acteurs concernés. Pour un meilleur pilotage d’entreprise, il est judicieux de se poser un certain nombre de questions afin d’assurer la cohérence des objectifs et des actions choisies.

 

Garantir la cohérence entre les objectifs et le plan d’action

Le succès d’un plan d’action repose avant tout sur une définition claire des objectifs. Il est donc indispensable d’avoir, dans un premier temps, des objectifs clairement définis et mesurable. Afin d’assurer la cohérence entre objectifs et plan d’action. A cet effet, une feuille de route peut être définie :

  • Créer un retroplanning : il permet d’avoir un aperçu sur les actions à mener, leur périodicité et quand seront-elles enclenchées et ainsi voir les imbrications avec les objectifs définis.
  • Impliquer toutes les parties prenantes : l’implication de tous les intervenants est cruciale afin de garantir une meilleure adéquation entre plans d’action et objectifs. Sur un aspect collaboratif, les intervenants vont définir clairement les objectifs, les décliner en action à réaliser, définir le cadre budgétaire et jalonner le tout par des échéances.
  • Créer un tableau d’action : il reprend les tâches à réaliser avec un niveau de granularité adéquat. Pour ce travail, il n’est pas nécessaire d’aller trop loin dans le détail. Les tâches doivent être concrètes, concises et faciles à comprendre
  • Classer et prioriser les actions : selon les objectifs, il convient de classer les actions en fonction de leur importance et de prioriser celles dont leur réalisation est critique quant à l’atteinte des objectifs
  • Suivi du plan d’action : c’est une étape importante dans la mesure où elle permet d’analyser la performance réalisée par rapport aux objectifs.

 

En conclusion : assurer une meilleure cohérence entre les plans d’actions et les objectifs

Les plans d’action sont une concrétisation de la stratégie de votre société. Ils déclinent les objectifs stratégiques en actions opérationnelles. Afin de garantir une meilleure cohérence entre plans d’action et objectif, une forte implication de toutes les parties prenantes est primordiale et une définition claire des objectifs, cruciale. Lorsque ce processus est mené à grande ampleur, impliquant un nombre important d’intervenants et concernant plusieurs activités, un accompagnement par des experts en gestion d’entreprise peut être nécessaire afin de bénéficier d’un meilleur conseil.

Article proposé par
Aucun commentaire