BFR élevé : comment faire pour l’optimiser ?
BFR élevé : comment faire pour l’optimiser ?
le 20/01/2022 par AGICAP
0 0 0 1063

Le Besoin en Fonds de Roulement (BFR) est un indicateur incontournable pour déterminer le besoin en trésorerie de votre entreprise. Voici pourquoi il est important de le surveiller régulièrement, ainsi que quelques méthodes pour l’optimiser.

1/ Qu’est-ce que le BFR ?

Le Besoin en Fonds en Roulement, souvent abrégé BFR, est un indicateur clé de la santé financière d’une entreprise. Il désigne le décalage de trésorerie qui existe entre l’actif et le passif circulant de la société, autrement dit, entre ses encaissements et ses décaissements.

Le BFR représente donc le besoin de financement à court terme de votre entreprise. Il se calcule de la façon suivante :

BFR = actif circulant - passif circulant

Il vous faut ensuite interpréter le résultat obtenu :

  • Un BFR négatif est très bon signe : il signifie que vos ressources sont supérieures à vos emplois d’exploitation, donc que l’activité de l’entreprise couvre ses dépenses et génère même un excédent de trésorerie.

  • Un BFR nul signifie que les emplois d’exploitation sont entièrement couverts par les ressources de l’entreprise, mais que celle-ci ne produit pas d’excédent.

  • Un BFR positif indique quant à lui que l’entreprise fait face à un “trou” de trésorerie et rencontre un besoin de financement à court terme.

Il est essentiel de calculer son BFR au démarrage de son entreprise, afin d’intégrer cette donnée dans son business plan. Un BFR mal estimé est en effet une cause d’échec pour de nombreuses jeunes sociétés. Ce calcul doit être renouvelé tout au long de l’activité de l’entreprise, afin de garder un oeil sur les besoins en trésorerie de celle-ci.

 

2/ Pourquoi est-il important d’optimiser son BFR ?

Lorsque le BFR n’est pas couvert entièrement par les fonds de roulement générés par l’entreprise, celle-ci risque de se retrouver en grande difficulté financière. Elle doit alors trouver des solutions de financement externes, en ayant par exemple recours au découvert bancaire ou à un crédit à court terme.

Néanmoins, il s’agit de solutions “d’urgence” qui ne garantissent pas l’amélioration de la trésorerie sur le long terme. L’optimisation du BFR est un moyen efficace d’améliorer durablement la santé financière de son entreprise.

 
Retrouvez notre checklist complète des 9 astuces pour améliorer votre BFR ici !

3/ Comment faire pour optimiser son BFR ?

Pour réduire votre Besoin en Fonds de Roulement, il est possible d’agir sur 3 paramètres :

  • Le délai de paiement des fournisseurs : en retardant autant que possible le règlement de vos fournisseurs, vous pouvez réduire le décalage avec l’encaissement de vos factures clients.

  • Le délai de facturation des clients : de la même façon, avancer les échéances de facturation de vos clients peut vous aider à encaisser tout ou partie de vos recettes plus tôt afin d’amoindrir les décalages de trésorerie.

  • Le délai de rotation des stocks : un écoulement plus rapide de vos stocks permet d’éviter leur immobilisation et de réduire votre BFR. Néanmoins, cette technique augmente le risque de rencontrer des ruptures de stock.

Un BFR optimisé est la clé de la stabilité financière de votre entreprise sur le long terme. C’est donc un paramètre à ne pas négliger, qui aide à acquérir une meilleure visibilité sur ses flux de trésorerie.

 

 Retrouvez toutes nos ressources sur notre blog.

Article proposé par
Aucun commentaire